Vous n’êtes pas sans savoir que nos magnifiques téléphones sont d’affreux petits mouchards. Ils enregistrent nos conversations, nos habitudes de navigation, nos photos, nos correspondances et bien évidemment nos déplacements.

Et justement, les déplacements, en cette période de confinement, ça intéresse du monde notamment pour connaître la tendance entre le rester chez soi bien pépère ou la sortie prolongée en voiture, à pied ou en transports.

Du coup, chez Apple, ils se sont dit que ça pourrait être amusant de récupérer la masse des données fournies par leurs iphones au travers de l’application Apple Plans, et de les présenter graphiquement et par secteur pour analyser les tendances de déplacement.

Apple trace une carte des déplacements pendant le confinement grâce aux iphones 1

Comme les iphones couvrent la planète ou presque, et que leurs détenteurs ne sortent jamais sans leur appareil, la source est super fiable. Fiable mais garantissant la vie privée comme en atteste la mention sur la page du site :

Ces données sont générées en comptant le nombre de demandes d’itinéraires faites à Plans d’Apple dans certains pays/régions, sous‑régions et villes. Les données envoyées par les appareils des utilisateurs au service Plans sont associées à des identifiants aléatoires et qui se réinitialisent en permanence, de sorte qu’Apple ne dispose pas du profil de vos déplacements et recherches. La disponibilité des données d’un pays/une région, sous‑région ou ville en particulier est soumise à plusieurs facteurs, notamment un nombre minimum journalier de demandes d’itinéraires.

Alors à quoi assiste-t-on avec ce dispositif en France, par exemple ?

Apple trace une carte des déplacements pendant le confinement grâce aux iphones 2

Eh bien que les gens commencent à bien bien ressortir leurs voitures avant même la fin du confinement, qu’ils reprennent gentiment les transports et que les balades à pied sont en progression.

A lire aussi
Résumé COVID19

Beaucoup plus qu’en Italie d’ailleurs, comme vous pourrez le constater en comparant par vous même sur la page apple covid mobility

Précision, la recherche se fait en anglais hors de France. Pour italie, chez Italy. Et seules les capitales et les grandes régions sont présentes.

A noter que Google fait la même chose sur sa page google/covid19/mobility, en se basant sur son application Google Maps, avec un affichage légèrement différent et plus complet consistant en un téléchargement de fichiers pdf par secteurs.

Par exemple, pour la France, le fichier chargé fournit les données régionales par type d’emplacement (commerce, habitat, …)

Apple trace une carte des déplacements pendant le confinement grâce aux iphones 3

Laisser un commentaire