Google vient de sortir une nouvelle application nommée Stack qui promet de ne plus perdre factures et notes de frais, grâce à un système de scan de documents, de proposition de classement « intelligent » et de stockage sur Google Drive.

google stack working

Portée par l’incubateur Area 120, le lab des produits expérimentaux Google (dont la plupart termine au cimetière des applications de la firme), Stack a été développé par Christopher Pedregal – le fondateur de l’incubateur – et Mathew Cowan en partenariat l’équipe de Google DocAI.

DocAI de Google Cloud, applique du traitement Deep Learning aux documents. Ca tombe bien, c’est de traitement de documents dont il s’agit.

Comment fonctionne Google Stack ?

Ca fonctionne plutôt simplement puisqu’il suffit de prendre une photo d’un document quel qu’il soit pour que Stack le scanne, le nomme automatiquement et suggère une catégorie de classement nommée… Stack.

Au passage, Stack en profite pour sortir de vos factures et tickets de caisse les éléments essentiels pour en faciliter la recherche et le tri.

stack google stack

A quoi sert Google Stack ?

Une fois classés et catégorisés, vos documents atterrissent dans un coffre-fort numérique dont l’accès est protégé par tous les moyens classiques (empreintes, authentification SSO), avec la possibilité de les rechercher très simplement et les retrouver immédiatement, ou en tout cas très simplement.

stack google stack 2

Stack s’adresse donc aux bordéliques de tous poils, à ceux qui perdent les factures de leurs achats un mois avant la fin de la garantie, aux professionnels qui sèment leurs notes de frais et y laissent des plumes.

Conclusion

Maintenant qu’on a rêvé 5 minutes à l’avènement de l’outil parfait pour ne plus rien perdre, il y a un petit hic avec l’application Google Stack. Elle n’est disponible pour l’heure qu’aux Etats-Unis et il va falloir patienter un petit peu avant de l’avoir sur nos appareils… ou pas.

Laisser un commentaire