Les russes ont creusé un trou de… 12km de profondeur dans l’ouest de la Russie.

En fait, 12262 mètres exactement. Plus profond que la Fosse des Mariannes dans l’océan Atlantique.

Dans les années 70, les russes ont entrepris de creuser la terre pour identifier la composition de la croûte terrestre. Juste comme ça. Pour rigoler ou presque. Son petit nom ? Le Kola Superdeep Borehole.

Ils se sont lancés dans cette aventure après que les américains aient abandonné un projet similaire dans le Golf du Mexique nommé le Project Mohole initié en 1961 et abandonné faute des fonds nécessaires au financement.

Pendant 24 ans, une équipe de scientifiques s’est obstinée à forer encore et encore et voici ce qu’ils ont découvert :

  •  A 7 km de profondeur, ils sont tombés les fossiles microscopiques de 24 espèces d’organismes unicellulaires
  • A 12km de profondeur, c’est de l’eau qu’il y a dans la croûte terrestre. Incroyable ! A cette même profondeur, les roches datent de 2,7 milliards d’années. Elles n’étaient pas extractibles car d’une température de 180 degrés Celsius ; les instruments créés pour forer ne pouvaient travailler à une telle température.

Pour l’instant, l’expérience s’est arrêtée. Mais rien ne dit qu’elle ne reprendra pas. Les techniques de 1994 ne sont plus les mêmes de nos jours.

Alors peut-être qu’une nouvelle équipe de doux dingues ira dévisser les gros boulons du disque obstruant le trou le plus profond de la terre pour explorer plus profond encore.

A lire aussi
Qui était Oscar Niemeyer ?

Laisser un commentaire