Utiliser un smartphone ou un PC ivre est une mauvaise idée. C’est ce que révèle The Hustle dans le résultat d’une étude hallucinante où l’on découvre que les gens qui s’emmerdent bourrés chez eux ont enrichi les web marchands de… 45 milliards de dollars en 2018.

Oui oui, j’ai bien écrit milliards.

picoler pour acheter

Le premier à tirer son épingle du jeu est Jeff Bezos, le patron d’Amazon avec 85% des achats.

Le phénomène touche surtout les millenials et la génération X, sans distinction de sexe, avec des revenus plutôt élevés. La dépense annuelle moyenne est de 444 dollars soit environ 395 euros validés surtout à la bière et au vin. Et ce sont essentiellement des fringues qui font l’objet de l’achat compulsif (qui n’a jamais eu besoin d’une nouvelle paire de pompes passé 2,5 grammes ?).

Pour la suite de l’étude et la pondération nécessaire à apporter à tout ça, suivez le lien ci-dessous chez The Hustle :

A lire aussi
La lumière reste-t-elle allumée quand on ferme la porte du frigo ?

Laisser un commentaire