En décembre 1874, alors que républicains, monarchistes et bonapartistes s’empoignaient vigoureusement à la Chambre des députés à propos du texte constitutionnel de la future IIIè République, il fut proposé une trêve au débat.

Le prétexte ? L’approche de Noël et de Nouvel An peut propice à de tels débats.

La presse satirique s’empara de l’affaire et surnomma cet abandon des débats « La trêve des confiseurs ».

Depuis, cette période entre Noël et Nouvel An marque une accalmie générale en politique en particulier et dans la société en général.

A lire aussi
Qui était Oscar Niemeyer ?

Laisser un commentaire