Parfumez vos pets au muguet (ou à la rose)

Parfumez vos pets au muguet (ou à la rose) 1

Christian Poicheval, 69 ans et des ballonnements, a eu l’idée il y a une dizaine d’années de créer une pilule masquant l’odeur de ses flatulences.

Créée en lien avec un laboratoire Sarthois, le produit exclusivement vendu en ligne a été décliné en plusieurs parfums.

D’abord à la rose, à la violette puis au chocolat, ce sémillant presque septuagénaire a innové avec un masque pets au gingembre pour la Saint-Valentin (on imagine le romantique de la scène), puis un autre au muguet pour le 1er mai.

On pourrait s’attendre à une blague mais, en fait, notre monsieur Prout écoule dans le monde entier des quantités astronomiques de ses petites gélules à tous les parfums, depuis sa boutique en ligne.

Si vous êtes intéressés par la nuit d’ivresse au gingembre ou par la commémoration senteur muguet, il vous en coûtera environ 16 euros les 60 gélules pour une posologie de 6 gélules par jour (deux matin, midi et soir), soit 10 jours de traitement.

Sachez également que si vous avez un chien péteur, un traitement est prévu pour lui (si, si). Allez donc jeter un oeil à son magasin « anti pet qui pue ». ->C’est par ici pour la boutique pilulepet

Fabriquez votre casque pour avoir des yeux d’Asgardien en colère

Fabriquez votre casque pour avoir des yeux d'Asgardien en colère 2

Si vous ne tenez pas trop à vos yeux, que vous êtes bricoleur et que vous êtes un méga super fan de Thor, le youtubeur KyleofAsgard a un truc pour vous.

Il propose, en effet, dans sa dernière vidéo de fabriquer le casque de Thor en mode vener, celui qui fait les yeux luisant bleus. Pour ce faire, il balance sur des lentilles (il faut acheter des lentilles aussi) une lumière UV. Le résultat est du plus bel effet…

… Bonjour les séquelles

Twitter victime d’une attaque par mèmes

Twitter victime d'une attaque par mèmes 3

Un mème est, je cite, « un élément ou un phénomène repris et décliné en masse sur internet« . Pour vous donner un exemple, c’est ce qu’on a pu trouver lors du célèbre slipgate :

Des mèmes, sur Twitter, je ne dirais pas qu’il n’y a que ça mais c’est pas loin.

Du coup, des hackers ont eu la bonne idée de croiser mèmes et stéganographie (mettre du texte dans une image) pour déclencher un joli malware sur le PC des imprudents qui récupèrent ces images.

Le lièvre a été levé par Trendmicro dans un article daté du 14 décembre 2018. Les chercheurs de cette boîte ont découvert qu’un compte désormais fermé postait des mèmes permettant de déclencher le troyen TROJAN.MSIL.BERBOMTHUM.AA qui lance entre autres la commande /print sur les machines infectées.

Du coup, non seulement ce trojan fait des copies d’écran qu’il balance aux hackers (sympa quand on tape son code bancaire ultra sécurisé) mais en plus, il fournit des indications système (un peu plus poilu que l’état de la batterie, je pense), ou le contenu du presse papier (bonjour les copier-coller) ou encore le compte du PC infecté. Sympa !

Actuellement, cette faille n’est pas corrigée, ce qui signifie que les machines infectées le sont toujours et que les antivirus ne feront rien dans l’immédiat. Le contournement est donc de bloquer au travers de votre firewall les demandes d’accès vers « twitter.com » étant donné que cette cochonnerie a besoin de cette accès pour balancer vos informations dans la nature.

Le système d’immatriculation des véhicules vend vos données

Le système d'immatriculation des véhicules vend vos données 5

Lorsque vous achetez un véhicule, la première chose que vous faites après le chèque au vendeur est de remplir votre formulaire cerfa n°13750*05 intitulé « Demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule » que l’on trouve aisément sur le site service-public.fr

Le système d'immatriculation des véhicules vend vos données 6

Sa validation par les autorités compétentes après avoir été complété par le vendeur et l’acheteur / loueur permet la délivrance de la carte grise. Mais pas que !

En effet, si vous ne prenez pas garde à sa lecture lorsque vous le complétez, vous vous exposez à vous faire pourrir la boîte aux lettres, la boîte mail et possiblement vos fils de réseaux sociaux par des publicités agressives vous proposant véhicules et accessoires en lien avec votre achat.

Comment ? Simplement parce que vous auriez oublié, lors de la vente, de cocher une case. Celle de tout en bas, juste en dessous des signatures. Celle qui est tout sauf conforme au RGPD (Réglement Général de Protection des Données) avec lequel on nous a bassiné en mai 2018.

Car ce bas de formulaire propose  un opt-out, c’est à dire une acceptation tacite de recevoir de la pub SAUF si vous déclarez que vous n’êtes pas d’accord en cochant la case. Puis il précise grâce à la petite astérisque qui renvoie vers le texte écrit en tout petit que cela ne s’applique qu’aux personnes physiques, c’est à dire aux particulier.

Le système d'immatriculation des véhicules vend vos données 7

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’en l’état actuel de la réglementation, la CNIL admet le recours à l’opt-out sur un site internet à l’adresse de professionnels dans le cadre de relations commerciales B2B

En bon français, B2B signifie « Business To Business » et donc entreprise à entreprise. En aucun cas B2C (Business To Client), c’est à dire le contraire de la règle imposée dans le cadre de la mise en conformité au réglement européen.

Gymnopédies au poulet de Satie

Gymnopédies au poulet de Satie 8

Erik Satie (1866-1925) est un compositeur français connu pour ses musiques répétitives, la plus célèbre étant Gymnopédies.

Adepte des mouvements surréaliste et minimaliste, il aurait sans aucun doute adoré cette version de son oeuvre la plus connue exécutée au piano et… au poulet en plastique.

Je vous laisse apprécier :

Combien de temps a duré la guerre la plus courte de l’histoire

Combien de temps a duré la guerre la plus courte de l'histoire 9

Combien de temps a duré la guerre la plus courte de l'histoire 10La guerre la plus courte de l’histoire s’est déroulée entre le Zanzibar – protectorat anglais – et l’Angleterre deux jours après le décès du Sultan Sayyid Hamid ben Thuwain ben Said, le 27 août 1896, et après que Khaled ben Said, cousin du Sultan tente d’usurper le trône.

C’est l’Amiral Rawson, garant des intérêts britanniques, qui mettra fin à cette situation en bombardant le palais du sultan.

Les combats ont duré… 38 minutes.