Test du casque Aftershokz OpenMove

INTRODUCTION

Aftershokz est LE fabricant de casques audio à conduction osseuse. Les produits de cette marque (aftershokz trekz air, aeropex) étaient plutôt chers jusqu’alors mais le fabricant a diversifié sa gamme, la rendant plus abordable notamment avec l’OpenMove.

Test du casque Aftershokz OpenMove, le casque audio léger très surprenant et hyper pratique en bien des circonstances.

Qu’est ce qu’un casque audio à conduction osseuse ?

Commençons par le commencement. Un casque audio à conduction osseuse est un dispositif permettant d’écouter de la musique, ou autre, par transmission du son par vibration, et non par insertion d’écouteurs dans – ou sur – les oreilles.

Ces vibrations, émises par l’appareil sur les os des tempes et de la mâchoire, permettent au son de contourner le tympan pour se propager directement dans l’oreille interne, et ainsi donner éventuellement la possibilité aux déficients auditifs légers de profiter de la musique.

Positionnés devant l’oreille, ils offrent à l’utilisateur la capacité de maîtriser leur spatialisation et perception de leur environnement pendant l’écoute.

Contenu de la boîte de l’Aftershokz OpenMove

Bien que le casque audio Aftershokz OpenMove soit l’entrée de gamme du fabricant Aftershokz, il présente un emballage soignée et le produit est de bonne facture.

test du casque audio  aftershokz openmove

Le packaging est composé :

  • du casque en lui-même
  • d’un cordon d’alimentation USB-C
  • d’un livret utilisateur
  • d’une pochette de transport
  • et d’une paire de bouchons anti-bruit

Caractéristiques et autonomie de l’Aftershokz OpenMove

L’OpenMove ne pèse que 29 grammes. Solide, les branches sont reliées par l’arrière avec un anneau en titane. Il propose du Bluetooth 5.0 avec une portée à 10 mètres (j’ai testé à 15, ça fonctionne toujours). Il est stable en connexion et multi-devices, comme tous les casques audio du marché.

A lire aussi
Excel : Supprimer les sauts de ligne dans les cellules

Le fabricant annonce 6 heures d’écoutes que ce soit en musique ou en appels avec 10 jours en veille. Pour l’avoir poussé, les données fournies sont exactes.

L’OpenMove dispose d’un micro antibruit pour éliminer le bruit ambiant en appels audio ou vidéo vraiment appréciable en utilisation.

boutons casque openmove aftershokz

Les commandes du casque, proche de l’emplacement de recharge, se limitent au minimum et cela s’avère bien suffisant. On pourrait regretter l’emplacement de l’indicateur de volume mais comme il est plus facile de le faire varier depuis son téléphone, ça n’est franchement pas gênant.

Le bouton de prise d’appels – pause – avance de piste musicale est situé sur la façade de l’écouteur gauche.

Quel usage et qualité musicale pour ce casque Aftershokz OpenMove à conduction osseuse ?

Je ne vais pas vous raconter d’histoire, si vous recherchez un casque de qualité d’écoute supérieure, oubliez Aftershokz dans sa globalité. Ces casques ne sont pas taillés pour une écoute parfaite, et ils ne délivrent pas de basses. Cependant, il est possible de faire un peu péter les basses en s’insérant dans les oreilles les bouchons antibruit évoqués plus haut, ils servent à ça. Ca ne vaut pas un Bose mais c’est agréablement surprenant.

En revanche, si vous passez des heures en audio ou en visio-conférence, vous allez l’adorer pour plusieurs raisons :

  • ce casque est hyper léger, et la faible pression exercée par les écouteurs devant les oreille est quasiment imperceptible. Il se porte pendant des heures, même avec des lunettes sur le nez, puisqu’il passe juste au dessus des branches sans les compresser.
  • Il est stable sur la tête
  • sa qualité audio en conversation est vraiment top. Les correspondants entendent clairement ce que l’on dit et inversement.
  • son autonomie est impressionnante et la recharge ultra-rapide.
A lire aussi
Régler les paramètres de confidentialité de Windows 10 en 2 clics (Sécurité, Vie privée, mises à jour, ....)

Quand au sport, je n’ai pas testé en running puisque cette pratique m’est étrangère mais j’ai testé en vélo (je me déplace en vélo pour tout vous dire). Vous allez me dire que les casques audio sont interdits en vélo, qu’on entend pas ce qui se passe autour de nous avec de la musique sur les oreilles, etc… sauf qu’avec un casque à conduction osseuse, l’écouteur est devant l’oreille et non pas dans l’oreille ou sur l’oreille, et qu’en conséquence, on conserve en usage l’appréhension totale des bruits environnants. Par analogie, c’est un peu comme un autoradio avec les fenêtres de la voiture ouvertes. Parfait pour pédaler en rythme et sans danger.

Et aucune crainte d’endommager le casque avec la sueur, il est IP55 résistant à la sueur, à l’humidité et à la poussière.

Conclusion – Idéal pour la visio… et le vélo

Je n’ai pas de reproche à faire à ce casque, si ce n’est peut-être les vibrations gênantes en intérieur en niveau d’écoute maximal. En complément d’un autre casque dédié à une écoute audio de qualité, il remplit absolument tout ce que l’on peut attendre d’un tel matériel pour le professionnel et le loisir sans céder au confort et à la qualité, et permet de profiter des playlist spotify tout en pédalant.

On trouve le casque audio Aftershokz OpenMove à 89,90 euros dans toutes les bonnes enseignes, dont Amazon (voir l’image à gauche).

C’est vraiment un appareil à tester, et adopter, si vous avez souvent un casque sur les oreilles.

ACHETER CE CASQUE SUR AMAZON

Laisser un commentaire